25/11/2009

Marceau - Lambert : un couple dans la vie et à l'écran

marceau.jpgIls sont déjà un couple mais ne le savent pas, contrairement à nous les spectateurs qui voyons l'un donner la becquée – jambon purée – à l'autre, pousser le fauteuil roulant sur la terrasse ou la prendre dans ses bras jusqu'au bord de l'océan, nous qui savons que les interprètes de ces deux exilés des sentiments à l'autre bout du monde, forment le couple d'acteurs le plus célèbre du moment. A l'écran, elle est paralysée après un accident de voiture qui l'a définitivement clouée dans le lit de sa chambre à Carthagène, d'où elle ne sort jamais. On y sent à tout moment la chaleur que ces murs transpirent, la moiteur qui perle en gouttes de sueur sur la peau au grain délicat, attirant de Muriel. Lui est Léo, un ancien champion de boxe qui s'est clochardisé dans l'alcool, engagé pour la servir, lui faire la lecture. Elle n'est pas une personne facile, comme si, de son infirmité, elle en voulait au monde entier; elle le passe en mots très durs sur les personnes qui l'entourent. Léo va affronter ce rempart, abolir ses dernières défenses, révéler ses vrais sentiments, ses émotions cachées. Au bout d'1 h 33, ils ne feront plus qu'un, comme le couple Sophie-Christophe qui les incarne si bien.  "L'homme de chevet" d'Alain Monne, adapté d'un roman d'Eric Holder, n'est peut-être pas un grand film, mais c'est leur film, le premier après l'échec de "La disparue de Deauville" (réalisé par Sophie Marceau) qui a scellé leur couple. C'est un film un peu osé, la rencontre d'une tétraplégique et d'un alcoolique. L'essentiel se déroule à l'intérieur d'une vaste demeure, un îlot de tranquillité au coeur d'une ville exotique, bruyante et colorée. Le film est à petit budget, porté par une actrice que l'on dit rassurante et qui squatte, via les sondages, les premières places dans le coeur des Français. 

La quarantaine sied bien à mademoiselle Marceau qui n'a jamais paru aussi belle, et ce n'est pas juste une question de photos retouchées pour les unes de "Elle" ou de "Psychologie magazine". Pour l'avoir vue vingt minutes en interview dans un palace parisien où les journalistes attendaient leur tour dans un hall transformé en salle d'attente, il y a quelque chose de solaire dans son regard, son beau sourire qui vous accompagne. Et c'est ce qu'elle apporte à "L'homme de chevet" dont elle a lu le scénario dans un avion au-dessus de l'Atlantique et qui l'a transportée. "Tu feras ce que tu voudras", a-t-elle dit ensuite à son compagnon Christophe Lambert. "Je n'ai pas eu la stupidité de refuser", nous confie ce dernier. "Je suis conscient de mon bonheur", nous dit-il encore entre deux louanges à sa bien-aimée. Les scénarios qui tenteront d'exploiter ce couple très glamour, vont pleuvoir sur leurs têtes, mais "L'homme de chevet" restera à part, comme un temps arrêté dans leur vie de couple, durant lequel ils seront devenus Muriel et Léo. Mais c'est pour Sophie et Christophe que l'on ira les voir.

 

R. P.

 

 

Les commentaires sont fermés.