08/08/2010

Tom et Gerri

Serait-ce après trois jours de compétition, le candidat le plus sérieux à une Palme d'Or ? En tout cas, hier matin, "Another year" du Britannique Mike Leigh n'a pas laissé indifférent, a même été applaudi, ce qui est peut-être un signe. Pour l'heure, seul le Français Mathieu Amalric avec son long métrage "Tournée" faisait figure de favori de la critique. Mike Leigh n'est pas à proprement parler un inconnu sur la Croisette, Palme d'Or en 1996 pour "Secrets et mensonges", Prix de la mise en scène en 1993 ("Naked"), membre du jury en 1997.
"Another year" développe des thèmes chers à Mike Leigh : la famille, l'amitié, l'amour, l'espoir et le découragement, la fraternité, la solitude, la mort et le temps qui passe.
Le cinéaste suit un couple d'âge mûr et de leurs amis au cours d'une année à Londres ; le film est découpé en quatre saisons. Gerri, conseillère conjugale dans un centre social, et Tom, ingénieur géologue, forment un couple heureux, accompli. Ils n'auraient qu'un voeu, que leur fils Joe rencontre la femme de sa vie et leur donne les joies d'être des grands-parents.
Ils ont une amie, Mary, une collègue de Gerri, à la vie sentimentale aussi plate qu'un encéphalogramme. Mary picole pas mal, tout comme Ken, un ami d'enfance de Tom, qui noie sa triste vie de célibataire endurci dans le vin et la bière (et inversement).
D'autres personnages viennent le temps d'un week-end, d'un barbecue ou de l'enterrement de la belle-soeur de Tom, compléter cette galerie de personnages à un moment charnière de leurs vies. Tom et Gerri sont le pivot de l'histoire, vers lequel viennent chercher écoute et réconfort ces êtres fracassés par la vie, le temps qui passe et qui ne revient pas, et dont on se remémore les meilleurs moments, le festival de l'île de Wight en 1968, l'ambiance perdue des pubs, les amours envolés et les êtres chers disparus... Le film de Mike Leigh tricote de la mélancolie.
R. P.

Les commentaires sont fermés.